6 déc. 2017

Renforcer l'autonomie de ses enfants : comment en faire des "presque" fées du logis

Pousser ses enfants vers l'autonomie et en faire des presque fées du logis - Un Bout de Life

Quels parents n'a pas un jour voulu jeter la prunelle de ses yeux par la fenêtre, en constatant, au moment du coucher toujours, que sa chambre était semblable à un champs de bataille. Heureusement que nous les aimons, malgré tout, et que notre bonne conscience nous rappelle que ça n'en vaut peut-être pas la peine. A partir de là, c'est la voix de la raison qui parle, soufflant dans un coin de notre cerveau "trouves une solution ma Lucette". 

Des enfants qui rangent, c'est possible ?


Me voilà métamorphosée en Lucette. Je vais vous faire part de la technique 3ème dan que j'ai appliqué pour aboutir à mes fins avec mes enfants de 5 et 9 ans. J'avoue avoir longtemps galéré, particulièrement avec ma dernière qui est tout mon contraire (attention la mytho), une vrai bordélique. Heureusement que mon fils, lui est beaucoup plus ordonné et ne s’étale pas partout comme une mare de chocolat chaud  renversé sur la table, qu'on peine à maîtriser rapidement.

Je sais, ce que je dis ça pue le vécu, les chaussettes de 5 jours, les escargots desséchés sous le lit et les bisous nauséeux du matin. Mais voilà être parent c'est aussi ça. La normalité n'a rien d'une pub Blédina ou Pampers, où tout n'est que douceur sous fond pastellisé et musique qui nous berce. Non, non, on vit souvent à 100 à l'heure (puis à 2 à l'heure), les couleurs peuvent parfois nous piquer les yeux, voir être au contraire carrément fadasse, la vie quoi, mais on s'y fait et tentons tout de même d'embellir au maximum notre quotidien. 

Pour cet article je tiens à faire une sincère dédicace à ma mère qui m'a inspirée puis motivée à mettre en oeuvre ce processus, mais aussi, sans le savoir, à désamorcer la bombe qui était à deux doigts d'exploser mon habitat :)

Pousser ses enfants vers l'autonomie et en faire des presque fées du logis - Un Bout de Life

Déterminer les tâches selon l'âge


Ma fille de 5 ans et mon fils de 9 ans n'ont naturellement pas les mêmes aptitudes et donc n'ont pas les même tâches à réaliser, à vous par la suite d'adapter cette méthode selon l'âge de vos enfants.

J'ai donc pris le temps de réfléchir à ce que j'attendais de chacun d'eux. En faisant ce petit listing, je leur ai fixé des objectifs à court terme dans un premier temps et dans un second temps un autre à plus long terme. Je vous donne l’exemple avec mon fils.

Les objectifs à court terme :

  • Changer les draps de son lit, faire le lit
  • Débarrasser les linges sales
  • Plier son linge
  • Faire les poussières
  • Remettre de l'ordre dans ses étagères et sa bibliothèque
  • Passer l'aspirateur

L'objectif à long terme (roulement de tambour) :

****APPRENTI PLIEUR****

Oui c'est plus fun d'être apprenti plieur, genre le Harry Potter du linge, que d'être un simple garçon de ménage. 

Mon objectif (en montant mon stratagème de toute pièce) était qu'il apprenne à plier correctement ses vêtements et que par la même occasion, il les rangent proprement dans son armoire, car c'était vraiment le point faible de sa chambre, l'armoire ! Du coup c'est ça mission, comme un vrai héro, il doit sauver la planète... enfin sauver surtout ses intérêts.

My subliminal technic


Allez, je vous dit maintenant comment j'ai réussi à motiver mes troupes et à me libérer en grande partie du rangement de la chambre de mes enfants.

♥ LES BONS POINTS 


Hé oui, les bon vieux bons points. J'ai tout simplement mis en place un système de troc avec eux. Ils sont un peu comme mes "petits salariés". Chaque mercredi, après vérification et validation, si tout est bien fait, je leur donne 1 bon point. J'en ai d'ailleurs réaliser une série à imprimer, disponible dans mon calendrier de l'Avent interactif, si l'expérience vous intéresse. 

Au bout de 4 bons points, soit 1 mois de salaire durement mérité (la maman pas esclavagiste du tout), ils ont droit à une récompense. Ces récompenses nous les avons déterminées ensemble, j'ai fixé un petit budget, parce que ce n'est pas non plus dans le but de les acheter mais plutôt de les motiver et de garder le focus sur la longueur.

Voici des exemples de récompenses :

  • Aller à la piscine
  • Aller au cinéma
  • Manger un Quick, Mc Do ou Buffalo Grill (les gosses aiment ça...)
  • Un petit cadeau
  • 1 application payante sur le PlayStore
  • Acheter les ingrédients pour faire son dessert ou repas préféré...

Après, chacun fait selon ses moyens, mais je ne pense pas que ce soit leur inculquer de bonnes valeurs que de se ruiner pour les féliciter. Après tout, c'est plus que normal de devoir accomplir des tâches, même entant qu'enfant. Il faut juste y mettre un petit coup de boost au départ, une fois que tout roule et qu'ils ont pris le pli, il faudra bien se concentrer sur autre chose que de leur apprendre à faire le ménage. On dit bien "petits enfants, petits soucis. Grands enfants, grands soucis".

Voilà comment j'ai réussi à rendre mes enfants super cool le mercredi. Pour ma petite de 5 ans, elle a encore besoin de piqûre de rappel les autres jours de la semaine, mais au moins, ce jour-là, elle fait vraiment l'effort de se mettre à la tâche. Les autres jours, je la pousse un peu plus et nous prenons le temps de l'aider d'avantage. Pour mon fils, sa chambre est nickel et l'armoire aussi, bravo à lui.

Je sais qu'en tant que parents, c'est vraiment un sujet auquel nous sommes obliger de nous coller à un moment ou à un autre, à moins d'abdiquer et de tout faire à leur place, sans qu'ils ne participent au quotidien qui fait tourner une maison. Voilà pourquoi j'ai voulu partager mon expérience, ici, avec vous, en espérant que ça puisse vous apporter des pistes ou matière à agir.

Vous aussi vous avez des miraculous technic avec vos enfants, prenez le temps de les partager dans les commentaires. A bientôt pour un prochain article éducation.

Pousser ses enfants vers l'autonomie Les enfants loups - Un Bout de Life

4 commentaires:

  1. Hihihi, ma mère a essayé ça avec moi... j'avais 10ans. Je lui ai ris au nez en lui disant qu'elle n'allait pas m'acheter comme ça, et j'ai encore plus refuser de tout faire en bloc ! Et quand je faisais quelque chose, j'allais la voir en disant que j'avais rangé ma chambre parce que j'en avais marre de mon bordel, surement pas pour lui faire plaisir qu'elle n'aille pas y voir là une victoire personnelle surtout pas ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui c'est sûr quand on a la tête dure, il faut faire différemment ! Après avec mes enfants on fonctionne beaucoup en jouant, c'est pas non plus le truc sérieux de dingue ^^ Ça les amuse et moi aussi au passage !

      Supprimer
  2. Je trouve que tu as trouvé une manière ludique de responsabiliser tes enfants, de les gratifier et de leur donner confiance en eux. Je n'ai pas encore d'enfants mais je prends note, ça me servira plus tard ;-). Au plaisir de lire tes prochains articles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire. Héhé mais la page dans tes favoris en attendant d'être maman :) Bienvenue à toi sur mon blog et au passage, ça m'a plaisir de découvrir le tien.

      Supprimer